Installation ou Réinstallation de votre poste de travail

Si vous devez installer nos logiciels sur un nouveau poste ou sur un poste existant (qui a été réinitialisé, ou parce que votre hardware a été changé), la procédure est assez simple : seuls quelques fichiers doivent être copiés depuis le serveur. C’est la même procédure pour tous nos logiciels : NeoWinners est choisi ici à titre d’exemple, mais vous pouvez le faire avec NeoScreener ou NBS.

Rappel : le serveur est la partie principale de nos systèmes.

  1. Naviguez vers \\neoserver\emplacementdulogiciel\Configurations par exemple \\neoserver\NeoWinners\Configurations
  2. Si vous ne voyez pas le dossier  partagé, vous pouvez vous connecter avec un des des comptes utilisateurs définis sur le serveur local ou dans le domaine.
  3. Une fois connecté, vous verrez plusieurs sous-répertoires, nommés d’après chaque poste de travail qui a déjà eu accès au logiciel (par exemple SRG_STUDIO1)
  4. Dans \\neoserver\NeoWinners\Configurations\SRG_STUDIO1, trouvez le dossier NeoWinnersClientServer.ini et copiez-le dans c:\Windows de votre nouveau poste.
  5. Trouvez également tous les raccourcis NeoWinners*.Ink qui seraient là et copiez-les sur la partie publique de votre nouveau poste de travail (%PUBLIC%\Desktop est la façon la plus rapide d’y accéder).
  6. C’est fait. Cela doit fonctionner si vous avez une clé de licence NeoGroupe.

Si vous avez une Clé USB par poste :

  1. Allez sur \\neoserver\ProductShare par exemple \\neoserver\NeoWinners.
  2. Trouvez Sentinel_Protection_Installer_7.x.x (prenez le dernier) et installez (ne laissez que les drivers USB et PARALLEL)
  3. Branchez votre clé.
  4. Assurez-vous que le raccourci NeoWinners N’A PAS une /license_server=xxxxx.
  5. C’est fait.

Si vous avez NeoScreener :

  1. Vous aurez aussi à copier NeoScreener.ini de \\neoserver\NeoWinners\Configurations\SRG_STUDIO1 jusqu’à c:\Windows
  2. Clic droit sur le raccourci NeoScreener lors du premier démarrage et sélectionner “agir en tant qu’Administrateur” pour enregistrer les DLL

 

  1. C’est fait